video

Martin Sommerdag - Subworld St.

Découvrez ce directeur artistique danois autour de ces court-métrages très conceptuels. 

Martin Sommerdag expérimente l'univers de la vidéo et du court-métrage très jeune en empruntant la caméra Super-8 de son père. Dans les années 90, il commence à utiliser le format VHS, ces deux formats aujourd'hui obsolètes ont pour lui une emprunte qu'il cherche à mettre en valeur dans son travail.

Martin Sommerdag poursuit ses études en Allemagne à la Filmtrain Film School, une école de cinéma international, ou il réalise un documentaire acclamé par la critique en 2006 intitulé "Dead Man Chant".

En 2008, il réalise un film sur Ebola et sa recherche biologique, un court-métrage effrayant sur une épidémidie secrète d'un virus. "Ebola" a été projeté à New York lors du Film Festival et à Los Angeles.

Fort de création originales et choquantes, il crée "NOT4COPS", un film qui montre des images de divers crimes prises du point de vue du criminel, glaçant !! Ce projet a dut avorté en raison du fort réalisme des images alors que l'analyse des bandes ont prouvé que tout était mis en scène, mais merveilleusement bien, par la main de maître de Martin Sommerdag.

Aujourd'hui gérant d'une petite entreprise de création individuelle au Danemark, Martin Sommerdag a également travaillé en tant que producteur vidéo pour des vidéos promotionnelles et des publicité télévisées dans le monde entier.

En 2014, il réalise le court-métrage "Tunguska Diaries", une histoire de suspense aurour du KGB et d'un OVNI étrange. Ce court métrage a sucité un vif intérêt de producteurs américains et a déjà été projeté au NOFI-Erevan Film Festival.